De Benoit Perraud. Documentaire 52min.

Les sorcières étaient parmi nous. Des accusations, des procès en sorcellerie, des bûchers et des mises à mort ont eu lieu dans notre région et dans nos villages, de Bressuire à Marmande.

Ces « affaires » ont conduits au mieux à des humiliations sordides, au pire à des féminicides atroces, perpétrés pour des raisons qui dépassaient bien souvent le cadre d’un simple sortilège. Elles servaient ainsi à maintenir la domination masculine et l’obscurantisme chrétien, à affirmer la puissance de la ville et de sa science sur la magie arriérée des campagnes. Elles servaient aussi des desseins politiques, des quêtes de pouvoir et d’argent, de prétexte pour se venger de rancoeur enfouie. Les femmes, jugées comme boucs émissaires, étaient emprisonnées, jugées, humiliées, torturées, assassinées.

Nous revenons dans ce film sur cinq histoires marquantes de notre région, de 1453 et l’hystérie collective de dénonciation de Marmande jusqu’à 1826 à Bournel en Lot-Et-Garonne, où a eu lieu un des derniers bûchers de France. Construit comme une enquête en mouvement, ce film est un road-movie contemporain de villes en villes dans notre région. Deux textes mythiques, lus en voix off par des comédiennes, nous accompagnent : « La Sorcière » de Michelet, grand texte de l’historien-essayiste de 1862, et le bréviaire des chasseurs de sorcières , « Malleus Maleficarum », le « Marteau des sorcières », publié en 1487.

A chacune de ces étapes, effectuées dans l’ordre chronologique, nous retrouvons un spécialiste de cette histoire locale qui nous accueille dans les lieux des faits. Ils nous expliquent les conditions et les enjeux de ces affaires, nous racontent et remettent en perspective ces siècles de jugement, d’oppression et d’agression. Nous rejouons à ce moment-là un des moments-clés de ces affaires : les faits reprochés, les accusations des proches, les procès et les condamnations sont déclamés aujourd’hui, suivant les différents témoignages et procès-verbaux des archives.