De François Perlier. Documentaire 52min.

Avec le soutien du CNC (aide au développement), de la Région Nouvelle-Aquitaine (aide au développement) et de la fondation Fokal.

Bossale : terme qui viendrait de l’expression française « peau sale » ou du terme espagnol « bozal », dérivé du latin « bucale » (muselière). C’est ainsi qu’en Haïti on désignait les esclaves africains n’ayant pas connu le métissage. Ce terme est employé aujourd’hui pour qualifier une personne au caractère rebelle.

La ville de Jacmel accueille le plus célèbre Carnaval d’Haïti. Dans le contexte de crise sociale, politique et économique qui submerge le pays, le Carnaval devient aussi l’espace d’une mise en scène violente et provocatrice de la société. Le réalisateur nous guide à travers ce théâtre populaire, il nous fait partager le quotidien d’habitants de Jacmel dont les scènes allégoriques du Carnaval renvoient aux questionnements intimes et politiques de ces gens au caractère «bossale».